Le concept

Enigmaparc, parc de loisirs ludo-culturel couvert : labyrinthes, énigmes et jeux

Enigmaparc propose un concept unique entre le nouvel « escape game »  et un « Fort Boyard » made in Breizh : il réunit sous un même toit les passionnés de rallyes, de jeux d’énigmes ou de jeux de rôles. Enigmaparc se situe entre le parc à thème, le parc d’attraction et le parc de loisirs.

Vous cherchez une idée de sortie originale à proximité de Rennes, Nantes, Angers ou Saint Malo ouvert même le Dimanche ?  Une sortie possible même quand il pleut? Enigmaparc va vous ravir!

Il faut traverser 12 mondes thématisés, réussir des épreuves collectives d’action, de réflexion, d’orientation ; trouver des issues secrètes aux 2500 m2 de labyrinthes, et des indices permettant de résoudre une enquête principale… Le visiteur doit prévoir 3 à 4 h de jeux.

Comme le héros de l’aventure, entrez dans un grimoire et décodez les indices à chaque page pour finalement échapper au maléfice… En savoir plus

 

Anniversaire, enterrement de vie de célibataire, sortie CE, journée événementielle pour une société (lancement de produit, convention des ventes, team building …), sortie étudiants ou associations, visite guidée et animée à destination des séniors, Enigmaparc se prête à de multiples organisations d’événements. Il suffit de donner ses objectifs aux responsables qui vous concocterons des prestations sur mesure avec une seule envie : vous créer le meilleur des souvenirs !

Pour les groupes scolaires (primaires, collèges, lycées…) : des supports pédagogiques sont à disposition ici sur le site (minimum fin de CP, CE1) pour vous permettre d’organiser une visite en relation avec les thématiques abordées à l’école ou de préparer les élèves dans ce sens.

La presse en parle…

Énigmaparc fête ses 10 ans           

Le parc de loisirs proposant une histoire dans des mondes immersifs a ouvert ses portes en 2007 à Janzé. Retour sur cette aventure familiale

Chrisitane Grosbois dirige le parc familial(© Journal de Vitré)

Énigmaparc c’est d’abord le projet de la famille Grosbois. « Avec mon père, bricoleur touche à tout, mon frère, dessinateur, et mon mari et moi en marketing, nous voulions créer un parc où on retrouve le plaisir du jeu en famille », raconte Christiane Grosbois, la directrice d’Énigmaparc. C’est ainsi que l’aventure a commencé il y a dix ans. Aujourd’hui Énigmaparc, c’est 12 mondes différents et un renouvellement permanent.

Un principe de jeu simple

Le but du jeu n’a pas changé. Il faut aider Énigmus à se libérer d’un grimoire maléfique. Pour cela, il faut passer dans les douze mondes et récolter des indices afin de trouver comment le libérer.

Au programme : énigmes, labyrinthes et différents jeux ludo-culturels. « On essaie de faire des jeux qui demandent de la manipulation et de la réflexion et le tout sans électronique, explique la directrice. Les jeux évoluent chaque année et tout est construit à la main, du coup on a des gens qui reviennent car il y a du changement. »

Un nouveau monde tous les deux ans

Les douze mondes proposent différents thèmes. Il y a des thèmes historiques comme pour le monde viking, des thèmes géographiques, avec un monde asiatique. Enfin d’autres zones de jeu sont plus sportives comme pour Arcadia où on devient un personnage de jeu d’arcade.

« On réfléchit à une nouvelle idée pour 2019 »

Tous les deux ans, un monde disparaît et un autre ouvre. « On a fermé le Maroc et on réfléchit à une nouvelle idée pour 2019 », précise Christiane Grosbois. La nouveauté 2017 c’est Dédale, un monde sur la mythologie grecque.

Un parc pour tous les âges

Le parc est destiné à toutes les tranches d’âge. Les épreuves sont donc pensées pour plaire à tous. Si le public reste familial, le parc est ouvert aux centres de loisirs mais aussi aux CE et séminaire d’entreprises. Il est aussi possible d’y organiser son anniversaire ou son enterrement de vie de célibataire. « Maintenant, on a 70 % d’adulte et on essaie de faire venir les 18-25 ans », assure la directrice. Des journées thématiques sont parfois organisées comme pour le 14 juillet ou Halloween.

Au total ce sont presque 30 000 visiteurs par an, qui viennent d’une zone allant jusqu’à 120 km autour du parc. Avec les jeux expliqués en anglais et en espagnol, il y a aussi un public international.

Thibault Lecoq

 

 

 

Publication Juillet 2017 : un concept qui plait ! 10 ème anniversaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

logo-of-274x120    

enigmaparc-ouvre-un-nouveau-parcours

Éric Grosbois, au centre avec un chapeau, a dévoilé le nouveau parcours, Dédale, aux nombreux invités, en compagnie de son épouse, à sa droite, et du nouveau décorateur, Éric Hobon, à sa gauche.
Comme son nom l’indique, Dédale, forme un grand labyrinthe inspiré de la mythologie grecque. Le coût de l’investissement est de 50 000 €.
Le nouveau parcours d’Enigmaparc, situé dans la ZA du bois de Teillay, intitulé Dédale, a été dévoilé, vendredi, en présence d’Isabelle Le Callenec, députée de la 5e circonscription d’Ille-et-Vilaine, d’Anne Gallo, vice-présidente chargée du tourisme au conseil régional, d’Hubert Paris, maire, et bien d’autres personnalités.
Créé en 2006 par Patrice Briou, Enigmaparc est une entreprise familiale qui embarque les visiteurs dans de nombreux parcours en forme de labyrinthes. « Au départ, ce parc était destiné à un public jeune, mais aujourd’hui, nous nous apercevons que l’âge des visiteurs augmente », rapporte Christiane Grosbois, soeur de Patrice Briou.
30 000 visiteurs en 2016
En 2015, Patrice, locomotive de cette entreprise et décorateur, décède brutalement. « Pour nous ça a été un coup de massue, mais il fallait que l‘on continue l’oeuvre que Patrice avait créée », ajoute-t-elle.
Aujourd’hui ce parc compte douze parcours à thèmes ludiques différents. « Nous changeons un parcours tous les deux ans », explique Eric Grosbois, responsable du parc et époux de Christiane.
Après le décès de Patrice, l’entreprise a dû trouver un décorateur. Éric Hobon a su prendre le relais, en février 2016, pour la création du nouveau parcours du parc. Diplômé de l’école réputée Pivault, de Nantes, neuf mois lui ont été nécessaires à la décoration sur le thème de Dédale, personnage de la mythologie grecque, plébiscité par les visiteurs.
L’entreprise, croissante, a vu la visite, en 2016 de plus de 30 000 personnes. L’investissent de ce nouveau parcours, qui se veut ludique et culturel, a été de 50 000 €.
« On sent une passion démesurée chez vous. Votre entreprise est un exemple », assure Isabelle Le Callenec. Anne Gallo ajoute : « Vous vous investissez pour le développement du tourisme de la région. Vous avez fait le pari d’un parc non numérique et ça marche. »
Ouvert tous les jours, de 10 h à 18 h 45, Enigmaparc accueille aussi les comités d’entreprise. « Et nous avons aussi de nombreux visiteurs britanniques », explique Christiane Grosbois.

 

Page départementale 02/2017

Article Journal Lacroix :  Enigmaparc-2015-12-19

Ouest France  Mai 2015 Article Ouest France lancement d’Arcadia

Zénith FM Février 2015 :  Enigmaparc inaugure son nouveau parcours _ Arcadia !

Ouest France Février 2015 Enigmaparc

 

Ouest France 2013 Soline à Enigmaparc!

Article Journal Vitré 2015 : Les jeux vidéos rétros s’invitent à Enigmaparc

Article Journal Pays de la Roche aux Fées 2015 : Arcadia, l’internet pour les nuls

Ouest France Février 2015 : Nouvelle attraction

Ouest France Février 2015 : Enigmaparc lance sa nouvelle attraction

Article de Presse 2015 : Percer les mystère d’enigmaparc

Article Janzé Mag 2015 : Enigmaparc lance Arcadia

Article de Presse Février 2015 : Entrez dans le monde des jeux vidéos à Enigmaparc

Article Guide des Loisirs 2015 : A Enigmaparc, le héros c’est vous

Article Eclats de Bretagne Février 2015 : Que de surprises à Enigmaparc !